e-liquidlabels

E-liquides : qu’est-ce que le règlement CLP ?

L’e-liquide est le produit utile au fonctionnement de la cigarette électronique. Il est disponible en différentes saveurs : neutre ou aromatisé. Certains renferment de la nicotine et d’autres non. Les ingrédients essentiels pour le fabriquer sont la nicotine (facultative), le propylène glycol, la glycérine et des additifs. Les e-liquides sont soumis à la même règle que les produits chimiques. En effet, ils doivent respecter le règlement CLP. Mais de quoi s’agit-il réellement ?

Le règlement CLP : définition

Le règlement CLP est le nom du règlement (CE) n° 1272/2008. Il a été élaboré en vue de contrôler la classification, l’étiquetage et l’emballage des matériaux et des mélanges. En effet, CLP désigne « Classification, Labelling, Packaging » en anglais. Cela veut dire « classification, étiquetage, emballage ». Il décrit donc le règlement des produits chimiques, notamment les e-liquides, relatifs à ces éléments. Dès qu’une nouvelle formulation est créée, les fabricants d’e-liquides sont soumis à ce règlement. En conséquence, ces derniers sont tenus de communiquer les dangers potentiels identifiés et classés sur l’emballage de chaque produit.

Le règlement CLP des e-liquides : les essentiels à savoir

Le règlement CLP prévoit un étiquetage et un conditionnement spécifiques pour les e-liquides qui ne sont pas perçus comme des médicaments. Il s’agit des mélanges renfermant moins de 20 mg/mL de nicotine. Les fruits ou plantes représentant des parfums ou des arômes ne doivent pas apparaître sur l’emballage. Aussi, les recharges liquides ne doivent pas éveiller la curiosité des enfants ni induire les clients en erreur. Tout site Web qui vend des tels produits doit mentionner les informations de classification des dangers du produit, en fonction de la quantité de nicotine dans le produit. En plus, les étiquettes doivent être très claires pour les vapoteurs.

Les systèmes d’étiquetages prévus par le règlement CLP

En décrivant comment chaque substance ou mélange dangereux doit être exposé et employé, le système d’étiquetage a pour objectif de garantir la protection des travailleurs manipulant les e-liquides en premier lieu, mais aussi de protéger les clients et l’environnement. Certaines affiches liées au règlement CLP sont donc à mettre sur les flacons.

Le pictogramme nocif

Sur les étiquettes des recharges liquides, vous retrouverez principalement des pictogrammes nocifs. C’est un point d’exclamation rouge en forme de losange. Il vous indique que le produit est nocif.

Le pictogramme inflammable

Cette image est rarement vue sur les flacons d’e-liquides. Ce pictogramme vous rappelle que ce « liquide ou vapeur est inflammable au contact d’une flamme ». Si toutes les précautions d’utilisation des recharges liquides présentées sur l’étiquette sont respectées, vous ne courrez aucun danger et il sera possible d’utiliser les e-cigarettes en toute sécurité.

Quitter la version mobile